Comment gérer la perte de son chat ?

La perte de son animal de compagnie est un moment douloureux, que ce soit lié à l’âge, à la maladie, à l’accident de vie ou toutes autres raisons l’absence de votre chat se fera sentir fortement. Cependant, il faut se rappeler que ce que vous vivez ne durera pas éternellement. La douleur s’estompe avec le temps et vous allez obligatoirement relever la tête. Pour vous aider à diminuer cette douleur, voici quelques pistes de réflexion, mais avant cela, prenez le temps de lire ce petit témoignage qui vous rappellera à quel point vous n’êtes pas seul.

La perte brutal de son chat, le témoignage marquant d’Antoine

J’étais de retour chez moi pour les vacances auprès de ma famille que je vois peu. Tout se passait très bien. C’était agréable de voir la famille à nouveau.

Le temps était beau et le soleil brillait presque tous les jours. La vie était belle.

Les 3 chats de la famille m’avaient montré juste assez d’affection à mon retour. Surtout, quand j’avais pris le temps de leur mettre des croquettes.

Tout était normal. J’avais vu les chats toute la journée puisque je pouvais profiter du temps qui passe. C’est ça les vacances.

La nuit est vite tombée et il était temps de dormir.

Je me suis réveillé le lendemain vers 10h20. Mon lit était trop confortable pour partir, alors j’ai décidé de rester dans mon lit et de jeter un œil à mon smartphone.

Pendant que je lisais un article dans Google new, ma lecture a été subitement coupé par un écran noir me laissant le choix de répondre ou d’ignorer.

C’était ma sœur.

Après une petite réflexion, je décide de prendre l’appel même si je n’avais vraiment pas envie d’avoir une conversation.

D’un ton encore endormi, j’ai répondu « Allô ? »

Ce qui s’est passé ensuite n’était rien comparé à ce à quoi je m’attendais. Du genre, « bah, alors tu te lèves ! » ou « maman veut que tu l’aides »…

Elle a commencé à parler, mais à peine. Sa voix était inondée de larmes.

J’ai alors demandé : « Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Je me suis assis sur le bord du lit, j’ai d’abord cru qu’il était arrivé quelque chose à mes parents qui étaient sorti la veille au soir.

Mais non.

Ce n’était pas ça.

Par des halètements de souffle, elle réussit à communiquer : « Boubou a été renversé et tué par une voiture sur la route, quelqu’un l’avait emmené chez le vétérinaire et ils viennent de m’appeler. »

Boubou…

C’était le deuxième chat de la maison, une vraie perle. Je ne savais pas quoi répondre.

Ce fut un choc, jusque-là rien ne m’avait frappé aussi instantanément et brutalement.

Elle m’a dit qu’elle revenait du travail pour le ramasser, et qu’il fallait être prêt pour son enterrement plus tard dans la journée.

Nous avons terminé la conversation téléphonique.

J’étais de retour dans mon monde même si c’était légèrement différent cette fois-ci. Pour faire une histoire courte, le reste de la journée a été rempli de larmes de tous les membres de la famille. Nous avions perdu l’un des chats les plus affectueux qui soit.

Pour toujours.

Disparu.

Juste comme ça.

Vers la fin de la journée, nous avons décidé de l’enterrer. Notre mère avait coupé de belles têtes de fleurs et en avait donné une à chacun de nous sur son corps couvert. Un par un, nous avons eu un petit moment spécial et un reflet de tous les moments heureux avant de placer la fleur dans la tombe.

C’était une dure journée.

Chacun de nous a été touché. Un nouveau jour s’est levé, mais ce n’était plus la même chose.

Il n’avait pas de litière partout sur le sol après qu’il soit passer faire ses besoins. Sa litière Smartsift était propre. Il n’y avait plus que deux gamelles de croquettes.

Lorsqu’il rentrait par la chatière, il avait l’habitude de miauler bien fort. Comme pour indiquer à tout le monde qu’il était de retour. Mais là, rien.

C’est très triste de perdre un animal de compagnie. Me rappeler cette journée est difficile aussi.

Mais assez de temps a passé pour que je puisse partager cette histoire avec vous.

La clé, c’est le temps.

Vous allez guérir.

Et tout ira bien à nouveau.

Nous remercions chaleureusement Antoine pour son témoignage emprunt d’émotion. Et voyons ensemble comment réussir à accepter la disparition d’un animal de compagnie.

Laisser le temps faire

C’est bien la clé principale, le temps sera votre meilleur allié durant votre deuil. Vous allez d’abord vivre une émotion très intense au moment de la disparition de l’animal. Selon les cas, vous passerez par diverses étapes, parfois juste de la tristesse, parfois du désespoir ou même de la colère. Pas d’inquiétude, tout cela est normal et très censé, vous n’êtes pas seul au mode à ressentir ces émotions forte « juste pour un animal » comme dirait certains. Les journées peuvent vous paraître longues et sans vie pendant une longue période, plus rien n’a d’importance. Cette période dure parfois quelques semaines…chat tristesse

Nous avons des sentiments, plus ou moins fort, plus ou moins visible, mais lors de la disparition de votre chat, beaucoup de personne se laisse surprendre par leurs propres émotions. Tout cela est totalement normal et vous prendrez le temps qu’il faut pour accepter la réalité.

Vous finirez par réaliser que vous avez donné à votre chat la meilleure vie qu’il aurait pu avoir. Et que même si la sienne est belle est bien terminé, la vôtre est loin de l’être.

Discuter et échanger

Une autre chose importante lorsque vous perdez votre chat est d’échanger et de trouver du soutien. Autour de vous, avec vos amis ou votre famille. Et si votre entourage n’est pas sensible à votre tristesse, vous trouverez rapidement du soutien sur internet sur un grand nombre de forums pour animaux. C’est une étape très importante pour réaliser votre deuil, si vous gardez tout pour vous, vous n’y arriverez pas.
Il est important de vite comprendre ce point. Au départ de votre animal, vous pourriez avoir envie de vous cacher et de vous isoler afin de masquer votre douleur aux autres alors que faire l’inverse vous permet de lui rendre hommage et de trouver un soutien affectif qui vous fera beaucoup de bien.

De plus, vous n’êtes peut-être pas si seul à avoir de la peine suite au décès de votre chat, peut être que d’autres personnes autour de vous ont aussi des bons souvenirs à partager avec vous.

Sortez et divertissez vous au maximum pour occuper votre esprit et le partage de moment agréable va vous permettre de retrouver le bonheur plus rapidement, même sans votre chat. Votre famille et vos amis sont là pour ça non ?

Les nombreux canaux sociaux disponibles aujourd’hui peuvent également vous rappelez à quel point vous n’êtes pas seul. De nombreux propriétaires de chat sont forcément passer par cette étape de la vie de leur animal. Il n’y a qu’à voir le nombre de vidéos de chat qui circulent sur les réseaux pour vous imaginer qu’eux aussi n’ont pas vécu que des moments de bonheur absolue auprès de leur chat. Discuter et échanger avec ces personnes, c’est aussi une occasion pour rencontrer de nouvelle personne qui parfois ne vivent qu’à quelques mètres de chez vous. Et même s’ils sont à des milliers de kilomètres, la lecture des commentaires de soutiens à elle seule peut devenir une thérapie efficace.

Continuez d’échanger avec vos autres animaux domestiques si vous en avez, eux aussi vont se rendre compte de la disparition de votre chat. Vous pourriez découvrir le don extraordinaire de réconfort que peut procurer un animal.

Se servir du deuil comme levier de vie

Quand le moment sera venu, vous devriez essayer de vous servir de votre deuil pour aller de l’avant et vous délecter de chaque instant. La perte de votre chat peut devenir un moment de réflexion positive, souvenez-vous :

  • votre chat a eu une vie heureuse.
  • vous avez passé des moments chaleureux et heureux
  • votre chat était unique

Vous pouvez y ajouter l’ensemble de vos souvenirs positifs. Pour consolider cette séance, vous pourriez créer un album souvenir. C’est une excellente façon de transformer la tristesse causée par la perte de votre chat en un exercice apaisant qui vous fera sourire.

Choisissez vos photos préférées, découpez-les et décorez-les dans votre nouvel album souvenir. Écrivez de petites notes sur ce qui se passait au moment de la photo. Qui sait, vous avez peut-être même oublié un grand souvenir que vous allez retrouver grâce aux photos. Un album est un excellent pansement et un très bon moment de passer en douceur à autre chose.

La vie peut être impitoyable, ne soyez pas trop dur avec vous-même.

Continuez à donner votre amour à un nouvel animal de compagnie

Si, en lisant cette phrase, vous pensez que c’est trop tôt, vous n’en êtes pas encore au stade du deuil.

Mais un jour ou l’autre, l’arrivée d’un nouveau chaton peut être la nouvelle lumière dans votre vie. Continuez à transmettre votre amour et votre affection à un autre animal qui vous adorera tout de suite va vous faire beaucoup de bien.

Attention tout de même à ne pas rechercher à reproduire le lien qui vous unissez à votre défunt chat, au risque de passer complètement à côté de votre nouvel animal.

Il ne faut pas aller trop vite, écoutez votre cœur et laissez faire le temps.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *