Règles et conseils concernant l’entretien de la litière de votre chat

nettoyer la litière

Ah, quelle corvée ! Oui vous savez de quoi nous parlons : le nettoyage de la litière, les odeurs, les grains qui tombent, en avoir parfois sur les mains…nous sommes presque certains que ça vous parle et pas qu’un peu !

Mais voilà, votre chat lui n’a que faire de vos états d’âme, de votre humeur du jour ou de votre fatigue, lui, il a besoin d’un endroit propre et sain pour faire ces besoins. Après tout, est-il si différent de vous ? N’avez-vous jamais ouvert la porte des WC sur une aire d’autoroute pour la refermer aussitôt tant l’odeur et la vue était insupportable ? Dites vous que votre chat ressent cette même sensation lorsque sa litière n’est pas propre. Et il finira, incontestablement, par vous le faire payer ! Sur les chaussons, le tapis de la salle de bain ou encore sur la moquette de votre chambre, aïe !

Alors voilà, comment éviter cela, il y a des règles très simples et facile à appliquer, nous allons également vous lister quelques conseils pour avoir une belle harmonie avec votre animal au niveau de son hygiène sanitaire.

nettoyer la litière

Les règles à suivre

Règle numéro 1 : le bon matériel pour vous et votre chat

Le bac à litière : Il faut tout d’abord avoir un bac, adapté à la taille et la corpulence de votre chat. Si le bac est trop petit, il ne va pas s’y sentir à l’aise et risque de bouder sa litière et se choisir un lieu plus adapté. Consulter notre guide comparatif complet pour choisir la meilleure litière pour votre animal.

Une petite pelle  : C’est l’accessoire indispensable pour l’entretien de la litière, elle va vous permettre de récupérer quotidiennement les déjections de votre animal afin de pouvoir lui laisser une litière propre. Retrouver ici un petit comparatif des pelles disponibles sur le marché.

Des sachets : il faut avoir des sachets afin d’isoler la litière souillée des autres éléments dans vos poubelles. C’est surtout pour vous évitez les odeurs et également pour éviter le déploiement des bactéries.

En suppléments, je vous invite à vous équipez de gants et d’un masque si vous n’êtes pas immunisé contre la toxoplasmose. Vous pouvez également vous équiper d’un système pour le stockage de la litière souillée. Ce dernier n’est pas indispensable mais s’avère pratique au quotidien, plus d’information par ici.

Règle numéro 2 : la bonne matière de litière

N’hésitez pas à tester les différents types de matières disponibles, vous finirez sans aucun doute par trouver la matière qui convient le mieux à vous et à votre chat.

Retrouvez les caractéristiques des différentes matières de litière ici

Règle numéro 3 : le bon endroit

Les chats n’apprécient pas de faire leurs besoins à la vue de tous. Ils peuvent stresser. Il faut idéalement placer la litière du chat dans un coin d’une pièce, avec pas ou peu de passage. De plus, le chat à un pouvoir olfactif 70 fois plus puissant que celui de l’Homme. Il faut donc éviter de mettre sa litière à coté de son lieu de nourriture et de sommeil.

Règle numéro 4 : le bon moment

Le nettoyage de la litière doit être réalisé tous les jours de la semaine, oui c’est une corvée quotidienne. Et idéalement, il faut la nettoyer complètement deux fois par semaine.

Le nettoyage peut être réalisé le matin comme le soir, du moment qu’il soit régulier.

La petite astuce pour le nettoyage complet : équipez vous de sacs jetables que vous placerez au fond du bac avant d’y verser la nouvelle litière. Cela vous permet de récupérer l’ensemble de la litière souillée en une fois et de la jeter directement à la poubelle.

Conseils pour l’hygiène sanitaire de votre chat : nos 5 conseils

Numéro 1 : Bien choisir sa pelle

L’ustensile le plus utilisé est la petite pelle, elle sera adaptée au type de litière que vous utilisez, il en existe de tout types :

Numéro 2 :  Ma première litière

Lorsqu’il s’agit de la première litière, le chat peut ne pas s’y accommoder ou ignorer totalement la présence de son bac. Il y a une astuce toute simple pour y remédié, une ou deux gouttes de javel dans le fond du bac puis vous versez la litière par-dessus. Le chat est un fan inconsidéré de cette odeur, cette astuce fonctionne à coup sûr.

Numéro 3 : Le nettoyage journalier

Equipement nécessaire : pelle et sachet

Selon la matière vous n’aurez pas la même technique. Mais peu importe la matière de litière, il faut idéalement essayer de séparer les grains propres des grains souillés.

En général, il est plus simple de récupérer les selles en premier puis ensuite de récupérer les urines. Si vous avez une litière classique, les grains seront marrons et en général le fond de la litière sera à changer car les urines auront glisser au fond.

La litière agglomérante présente l’avantage de compacter les grains ensemble, et les urines se transforment en bloc à récupérer à la pelle. L’inconvénient est si votre chat vient d’uriner, les grains ne seront pas compacté et vous aurez des difficultés à récupérer les urines. Dans ce cas, il est préférable de recouvrir temporairement cette urine et de la récupérer au prochain nettoyage.

Une fois la tâche terminée, n’oubliez pas de remettre un peu de nouvelle litière pour combler le niveau.

Numéro 4 : Le nettoyage hebdomadaire

Une à deux fois par semaine, je vous conseil de changer complètement la litière. Cela permet surtout de limiter la propagation de la toxoplasmose. C’est un parasite présent dans les déjections et les urines du chat qui peut s’avérer dangereux pour les humains.

-l’accessoire utile est le petit sac pour litière :

Sinon il vous faut des petits sacs, selon votre budget ou vos convictions (biodégradable, économique etc…). Ces sachets vont vous permettre d’y mettre l’ensemble de la litière.

Une fois la manipulation réalisée, si vous n’aviez pas équipé votre litière d’un sachet pour litière, vous trouverez probablement des petits traces blanchâtres. Vous pourrez éliminer ces traces avec un peu de vinaigre blanc et en frottant avec une brosse ou une éponge dédiée au nettoyage de la litière.

Il ne vous reste plus qu’à rincer et retirer l’humidité pour éviter que votre litière s’imbibe. Une petite goutte de Javel pour effacer l’odeur du vinaigre blanc et vous pouvez remplir votre bac à litière avec de la nouvelle litière.

Numéro 5 : Le conseil +

Une poubelle à litière, oui, il existe des poubelles spécifique pour la litière, nous avons retenu le modèle Litter Locker 2 qui devient vite un accessoire très utile pour compléter votre équipement de nettoyage. Il devient même quasiment indispensable lorsqu’on vit en appartement à l’étage et sans ascenseur. Vous trouverez l’ensemble des caractéristiques du Litter Locker 2 dans cette présentation détaillée du produit.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *