Faut-il donner du lait à un chat ou un chaton ? Ce qu’il faut savoir.

le chat boit il du lait

Le chat étant un mammifère, dans ces premiers mois de vie le chaton va naturellement s’orienter vers les mamelles de sa mère afin de se nourrir. Il boit donc du lait maternel. Pour autant, une fois plus grand, a-t-il toujours autant de besoin en lait ? Faut-il lui proposer du lait ou est-ce dangereux pour le chat ?

Le chat et le lait : dans quel cas un chat peut-il boire du lait ?

Comme nous l’avons indiqué au départ, le chat va naturellement consommer le lait fourni par sa mère. Ce lait lui permet de grandir correctement en consommant les apports nutritionnels adaptés à son petit organisme en construction. Le chaton se développe ainsi normalement jusqu’à ses 3 premières semaines de vie. Passé ce délai, le chaton commence à découvrir, via la diversification alimentaire, d’autres ingrédients. Si le chaton ne se sèvre pas naturellement, c’est parfois la mère elle même qui refuse de laisser le chaton téter, l’encouragent ainsi à trouver une nouvelle source d’alimentation. Toutefois, la mère laissera un accès au chaton à son lait jusqu’à ses 2 mois environ.

Le dernier mois de sevrage est un mois pendant lequel le chaton ne boit normalement presque plus de lait. Il en retrouve dans son alimentation spéciale chaton en faible quantité.

Pourquoi le lait est important pour le chaton ?

Pendant les deux premiers mois de sa vie, le chaton boit beaucoup de lait. Ce lait maternel va surtout permettre le développement des bactéries dans son estomac. En effet, ce lait possède une plus forte teneur en lactose et, par conséquent, diffuse beaucoup de sucre dans l’estomac. C’est cela qui favorise le développement des enzymes qui seront bien utiles pour digérer les aliments une fois que le chat sera plus grand.

Pourtant, comme le chaton va naturellement diminuer sa consommation de lait maternel, la production des enzymes produites par l’organisme du chaton va diminuer au cours du temps (et assez rapidement). C’est pourquoi il est plutôt déconseillé de continuer à donner du lait à un chat, n’ayant plus qu’une faible production d’enzyme, le lait sera mal digéré par le chat et il peut même en être malade.

Le chaton a donc un vrai besoin de lait maternel, et il arrive que les chatons ne puissent pas téter ou que la maman les repousses trop tôt. C’est alors à vous de prendre le relai et de proposer au chaton un biberon de lait (toutes les deux heures environ). Attention, ne donner pas de lait de vache à un chaton, vous lui ruineriez son estomac. Il est indispensable de vous fournir en lait maternisé auprès de votre vétérinaire ou parfois d’une pharmacie. Les quantités à donner sont très régulières pour les plus petits chatons non sevrés, et elles diminuent jour après jour, comme lorsque le chaton se nourri auprès de sa mère finalement.

nourrir chaton au biberon

Donner du lait à son chat adulte, dans quelles circonstances ?

Pour autant, le lait n’est pas totalement à proscrire de l’alimentation de tous les chats adultes. Certes, il ne représente aucun avantage nutritionnel probant, cependant, il peut être source de distraction ou de friandise pour les chats les plus gourmands (et tolérant le lactose).

Autrement dis, vous pouvez donner du lait à un chat adulte si et uniquement si celui-ci le supporte correctement. C’est assez simple à voir, si votre chat digère mal, vous le verrez dans les selles de sa litière (ou moins agréable directement sur le parquet du salon…).

Un autre cas, beaucoup moins joyeux, dans lequel il faut donner du lait à un chat est le cas de l’empoisonnement. Si vous constater par malheur que votre chat a subit un empoisonnement, il est vivement conseillé de lui proposer du lait, cela peut vraiment limiter les dégâts en attendant une prise en charge par un vétérinaire professionnel.

Quels produits laitiers le chat peut-il boire ou manger ?

Comme nous l’avons indiqué, le lait peut être proposé à un chat adulte. Il est recommandé de suivre ses quelques règles de bon sens :

  • éviter autant que possible les grandes portions de lait de vache,
  • ne pas nourrir son chat qu’avec du lait,
  • respecter la règle de 10 ml par kilo grand maximum et pas tout les jours,
  • surveiller sa litière ou son comportement

Certains chats supportent mieux que d’autres le lait de vache. Cela dépend de leur résistance au lactose. L’astuce pour éviter les problèmes de digestion est de diluer le lait avec de l’eau, ainsi le lait devient plus digeste pour le chat. Vous pouvez aussi opter pour du lait allégé en fermant lactique (ou sans lactose).

La règle principale est de garder le lait comme une petite gourmandise, un petit encas plaisir pour votre chat. Même si celui-ci le supporte très bien, n’oubliez pas qu’il a une alimentation à côté et que vous ne faites que lui apporter des calories journalières supplémentaires.

Pour les chats qui aiment laper l’opercule des yaourts ou qui viennent jouer les piques-assiettes le soir quand la table n’a pas été ranger afin de voler les restes de yaourts et de fromages, sachez que ce n’est pas très grave. En effet, le fromage est juste hautement calorique et gras, ce qui peut amener d’autres problèmes s’il mange trop de fromage (surtout les pâtes cuites). Pour les yaourts, ils contiennent du lactose fermenté, qui est beaucoup moins indigeste que le lactose.

De toute manière, si le chat vole délibérément les restes et qu’il en est légèrement malade, cela lui sert de leçon. Attention tout de même car un chat ne sera pas se raisonner et il risque de recommencer uniquement pas instinct et gourmandise. S’il vole régulièrement, il faut peut-être penser à augmenter ses doses de nourriture.

Donner du lait a son chat n’est donc ni vraiment bon, ni vraiment mauvais, cela dépend du chat que vous avez à la maison. En tout cas, gardez bien à l’esprit que ce n’est pas l’aliment le plus essentiel à sa nutrition journalière.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés